surf-future-pools_thecoolpool

Avec 35 millions d’adeptes dans le monde entier, la passion pour le surf et pour le style de vie qui y est associé ne cesse de croître. Aujourd’hui, le développement des piscines à vagues artificielles pour la pratique de ce sport ouvre de nouvelles portes sur le marché. 

La pratique du surf va bien au-delà de l’aspect sportif, cela est indéniable. De plus en plus de marques profitent des valeurs transmises par cette activité pour atteindre un public fidèle qui génère des millions de chiffre d’affaires. D’après la World Surf League, cette industrie brasse environ 12 milliards d’euros par an. Par conséquent, tout projet impliquant la conquête de nouveaux publics éveille beaucoup d’intérêt.

artificial-waves-surf_thecoolpool

Depuis que le surfer Kelly Slater a présenté la piscine à vagues artificielles Kelly Slater Wave Co en 2015, ce type d’installation n’a cessé de proliférer et représente une attraction touristique très efficace. En publiant la vidéo d’une vague formant un tube parfait, Slater a provoqué de grands débats sur les réseaux. Des milliers de passionnés ont alors commencé à se demander quand le complexe fonctionnant à l’énergie solaire ouvrirait au public.

L’essor de ces installations est également dû à un autre motif : le 1er juin 2016, le Comité international olympique a annoncé que le surf, tout comme quatre autres sports (le baseball, le skate, le karaté et l’escalade sportive), ferait partie des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

artificial-waves-surfers_thecoolpool

Toutefois, pour le moment, aucun détail concernant le lieu et les conditions de l’épreuve de surf n’est connu. Dans un premier temps, l’organisation des Jeux avait mentionné la possibilité de vagues artificielles. Le choix semble toutefois s’être finalement porté sur les vagues naturelles. Cependant, pour se préparer sans être à la merci des conditions météorologiques, divers pays ont déjà annoncé leur intention de construire de grandes piscines à vagues pour que leurs équipes puissent s’entraîner. Par exemple, le gouvernement australien a prévu la construction de trois parcs de surf à Sydney, Melbourne et Perth.

Et vous, qu’en dites-vous ? Les piscines à vagues sont-elles l’avenir du surf ?

Leave a Reply

Your email address will not be published.Required fields are marked *